Résumé. La Division Ingénierie Nucléaire d’EDF est un terrain d’étude particulièrement intéressant, témoin d’une évolution générale des rapports à l’information et aux savoirs, dans le champ industriel et au-delà. Comprendre cette évolution c’est s’introduire premièrement dans la dimension sociale du contexte. Nous dessinons le schéma de ses spécificités, de ses dissonances et des logiques de réharmonisation entre ancien et nouveau systèmes que nous avons formalisées par la construction d’une base de connaissances appuyée sur une terminologie et une ontologie du domaine. Les éléments méthodologiques que nous posons par cette réponse technique, se basent sur ce socle social à travers la notion de sens métier et apportent une voie mitigée aux procédés actuels de construction de ressources terminologiques et ontologiques.

Abstract. The EDF Nuclear Engineering Division is a field of research particularly interesting, reflecting a general evolution of links to information and knowledge in the industrial sphere and beyond. Understanding this evolution requires first to enter the social context. We design the layout of its specific nature, dissonances and logics of reharmonization between old and new systems that we have formalized by constructing a knowledge database built on a domain terminology and ontology. Methodological elements we set for this technical response are based on this social ground through the concept of craft meaning and provide a mixed way to the current construction processes of terminological and ontological resources.

 

 

Pour en savoir plus sur le colloque...