-  Jury :
Pr. V. COUZINET, Université Paul Sabatier, Toulouse, rapporteur
Pr. S. CHAUDIRON, Université Charles de Gaulle, Lille, rapporteur
Pr. P.A. GOMES, Universidade Castelo Branco, Rio de Janeiro
Dr. H. ROSTAING, Université Paul Cézanne, Marseille, Tuteur de thèse
Pr. L. QUONIAM, USTV, Toulon, Directeur de thèse

-  Résumé :
Dans un contexte international profondément marqué par la mondialisation des marchés et l’accélération, toujours grandissante, des changements géopolitiques, économiques et environnementaux, le progrès technologique a imposé des réarrangements importants dans l’ensemble des secteurs de production. Les Etats n’échappent pas à cette problématique. Ils doivent se confronter à une interdépendance croissante entre les nations qui leur impose de développer activement leurs relations internationales, notamment dans les domaines de la science et de la technologie. Après avoir posé les fondements de la restructuration des organisations publiques comme réponse aux changements induits par ce nouveau contexte international, ce travail aborde, plus spécifiquement, la question du positionnement d’une organisation du secteur public au cœur de la démarche d’intelligence économique territoriale en France. Il précise, notamment, comment cette démarche a fait du CenDoTeC (Centre franco-brésilien de Documentation Technique et Scientifique) une structure de soutien pour le développement de la coopération scientifique et universitaire franco-brésilienne grâce, notamment, à la production d’indicateurs comme source d’information stratégique pour l’élaboration des politiques publiques de coopération scientifique.